Creative Commons License  This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License. v1.0 [Nov. 2017]


Introduction à ERDDAP

Erddap est une plateforme logicielle de distribution de données scientifiques élaborée par la NOAA logoNOAA https://coastwatch.pfeg.noaa.gov/erddap/index.html

Le leitmotiv de ERDDAP est "Easier Access to Scientific Data". Son but est donc de faciliter l'affichage, et l'accès aux données scientifiques. L'outil peut paraître touffu au prime abord, mais c'est parce qu'il est assez riche en fonctionnalités.

ERDDAP est un serveur de données qui vous propose une façon simple et cohérente de télécharger des ensembles de données (dataset) scientifiques :

  • sous forme de "grilles" (données surfaciques géoréférencées comme des données satellite ou données de modèles climatiques), ou
  • sous forme de "tableaux" (données de bouées, en un point) sous formes de lignes et colonnes.

ERDDAP permet :

  • de charger des jeux de données d'un grand nombre de formats différents, et d'afficher les metadonnées
  • d'interroger et filtrer les données au travers de formulaires, ainsi que
  • de créer des graphiques et des cartes simples pour visualiser le jeu de données analysé

L'objectif est donc de faciliter l'affichage, l'accès et la mise à disposition de données scientifiques à travers des standards interopérables.

En effet au cours du temps, différentes communautés scientifiques ont développé différents types de serveurs de données, par exemple, openDAP, WCS, SOS, OBIS et d'innombrables pages Web personnalisées avec des formulaires.

Les serveurs de données existants renvoient en général les données dans des formats différents, généralement pas le format de fichier que vous voulez.

ERDDAP à pour objectif d'unifier les différents types de serveurs de données afin que vous ayez un moyen cohérent d'obtenir les données que vous voulez, dans le format que vous souhaitez.

i) ERDDAP agit donc comme un intermédiaire entre vous et les différents serveurs de données distants.

  • Lorsque vous demandez des données à ERDDAP, ERDDAP reformate la requête dans le format requis par le serveur distant, envoie la requête au serveur distant, récupère les données, reformate les données dans le format que vous avez demandé et vous envoie les données. Vous n'avez plus besoin d'aller sur des serveurs de données différents pour récupérer les données de différents ensembles de données.

ii) ERDDAP offre un moyen simple et cohérent de demander des données: via le standard OPeNDAP.

  • De nombreux ensembles de données sont également accessibles via le Web Map Service (WMS).

iii) ERDDAP renvoie les données dans le format de fichier commun de votre choix.

  • ERDDAP fournit toutes les données dans des formats aussi variés que des tables . html , ESRI. asc et. csv, Google Earth. kml, OPeNDAP binaire,. mat,. nc, ODV. txt,. csv,. csv,. tsv,. json et. xhtml. Vous n'avez donc plus besoin de perdre du temps et d'efforts pour reformater les données.

ERDDAP peut également renvoyer une image. png ou. pdf avec un graphique ou une carte personnalisée.

ERDDAP standardise les dates+heures dans les résultats.

Il est difficile de comparer les données provenant d'autres serveurs de données parce que les dates et les heures sont souvent exprimées dans des formats différents (par exemple,"2 janv. 1985", 2 janv. 1985,2 janv. 85,02-JAN-1985,1/2/85,2/1/85,1985-01-02,"jours depuis le 1er jan. 1900").

Pour les temps de chaîne, ERDDAP utilise toujours le format standard ISO 8601:2004 (E), par exemple, 1985-01-02T00:00:00Z. Pour les temps numériques, ERDDAP utilise toujours "secondes depuis 10-01-01T00:00:00:00Z".

ERDDAP utilise toujours le fuseau horaire Zulu (UTC, GMT) pour éliminer les difficultés liées au travail avec des fuseaux horaires différents et l'heure standard par rapport à l'heure d'été.

ERDDAP a un service pour convertir un temps numérique en/à partir d'un temps de chaîne.

ERDDAP dispose de pages web (pour les humains avec des navigateurs) et de services web RESTful (pour les programmes informatiques).

Vous pouvez contourner les pages Web d'ERDDAP et utiliser les services Web RESTful d'ERDDAP (par exemple, pour rechercher des ensembles de données, télécharger des données, faire des cartes) directement à partir de n'importe quel programme informatique (par exemple, Matlab, R ou un programme que vous écrivez) et même à partir de pages Web (via des balises d'image HTML ou JavaScript).

Bien lire la documentation Erddap

Erddap est un logiciel ambitieux, pleins de fonctionnalités... Au début on se perd un peu dans la documentation de Erddap

voici comment y rentrer :